Référencement naturel : 10 raisons pour lesquelles votre site internet n’est pas visible sur Google

Écrit par votrecom

Fév 28, 2022

28 février 2022

Grandir avec le SEO

Grandir avec le SEO

Apprenez à générer plus de trafic, de prospects et de ventes grâce à l’optimisation des moteurs de recherche

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, c’est probablement par ce que votre site web n’est pas bien référencé, ou que vous avez besoin de conseils ou d’un accompagnement pour identifier 10 facteurs qui peuvent freiner le référencement de votre site.

Exemple de situation :

  • « Je n’ai aucune visite sur mon site web. »
  • « Pourquoi personne ne m’appelle. »
  • « La stratégie inbound marketing ne marche pas vraiment pour mon entreprise. »
  • « Nous avons investi beaucoup d’argent dans le marketing et nos efforts n’ont toujours pas payé. »
  • « J’ai déjà fait une recherche de mots-clés et choisi les meilleurs pour créer du contenu de qualité, mais je n’ai aucun résultat concret. »

En tant que webmaster spécialisé dans le domaine du référencement naturel et du marketing digital chez Votrecom, je ne suis pas insensible au fait d’entendre toutes vos préoccupations. Bien souvent lorsque je discute avec de nouveaux clients, ils m’expliquent qu’ils ont des soucis avec leur site web et qu’ils souhaitent comprendre pourquoi leur site n’est pas classé dans les résultats de recherche. Par la suite, il va de soi que je les accompagnes dans le processus d’optimisation SEO.

Certains spécialistes du marketing, ont beau mettre en place toutes les bonnes stratégies digitales, (blogging, fonctionnalités, recherches de mots-clés, campagne ads), mais rien ne se passe, ils n’apparaissent toujours pas sur les premières page de Google et Bing.

Je me met à votre place, et je comprend tout à fait votre frustration, surtout si vous y consacré beaucoup de temps et d’argent, sans qu’ aucune récompense ne tombe, ni même un retour sur investissement correcte. Vous ne savez plus quoi faire, ni essayer, vous recherchez de l’aide ou des conseils efficaces.

Il existe des centaines de points à prendre en compte, mais nous allons parler ici, des 10 raisons les plus fréquentes pour lesquelles votre site internet n’est pas classé sur Google ou sur les moteurs de recherche en règle générale.

Nous aborderons dans cet article :

  • Comprendre pourquoi votre classement organique est tant important.
  • 10 raisons pour lesquelles un site web n’est pas classé sur Google.
  • Comment corriger ces 10 facteurs, qui empêchent votre site web de perfomer.

Toutefois cette liste reste exhaustive, si votre site web rencontre un problème de classement SEO, il est possible que se soit lié aux différents points que nous allons aborder dans cet article.

Pourquoi le classement organique des moteurs de recherche est si important ?

La recherche naturelle dites « organique » permet à votre contenu et à votre entreprise d’être trouvés par des personnes qui ne connaissent pas encore votre existence, mais qui recherchent la solution ou le service spécifique que vous proposez. Cela signifie que vous pouvez attirer de nouveaux visiteurs et potentiellement de nouveaux clients vers les descriptions de vos offres. L’avantage est que cela ne nécessite pas de budget publicitaire pour le faire !

Le succès de votre recherche organique, quant à elle, se résume à un bon classement sur les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP). Le positionnement de votre site Web dans le classement de Google est indéniable. En utilisant l’outil de recherche de mots-clés Keyword Planner proposé par Google, par exemple, je peux voir ce que mes clients devraient payer dans les publicités pour obtenir la même exposition qu’ils obtiennent de manière organique dans les pages de résultats de recherche pour les mêmes mots-clés. Certaines entreprises, dépenses plus de 25 000 € par mois. Et oui, j’ai bien dit vingt cinq mille euros par mois…
Mais devinez combien ils paient pour cette exposition lorsqu’ils se classent de manière naturelle à la place ? Zéro, Nada, Rien. Bon, ok. Ils paient la facture du spécialiste SEO responsable de la création du contenus réalisés sur leur site, mais ça reste clairement bien inférieur à 25 000 € par mois ! D’autant plus que vous n’êtes pas obligés de l’engager tous les mois. (Et sachez, qu’il y a une place pour le paiement par clic  » PPC  » dans le cadre d’une stratégie de marketing digital. C’est pourquoi VOTRECOM s’est spécialisé pour aider ses clients).

Maintenant que nous comprenons pourquoi le classement dans Google est si important, vous vous dites : « J’ai déjà réalisé toutes ses actions SEO ! Alors pourquoi ne suis-je pas classé sur Google ? » Plongeons-nous sérieusement dans certains des principaux facteurs concernés, qui pourraient éventuellement expliquer pourquoi votre entreprise n’est pas déjà sur la première page de Google, nous verrons également comment nous pouvons y remédier.

Comment améliorer son référencement avec l'agence web Votrecom

Pourquoi votre site web n’est pas bien positionné dans les résultats de recherche proposées par Google ?

(1) La vitesse de votre site est trop lente

En moyenne, selon les statistiques, la durée de chargement d’une page web est de trois à six secondes sur les téléphones mobiles. Pourtant, savez-vous combien de temps un internaute est prêt à attendre pour le chargement d’une page web, avant de la quitter ?
Alors, qu’elle est votre dernière supposition Jean-pierre ? Eh bien nous sommes plutôt aux alentours des trois secondes.

Cet écart montre que les utilisateurs n’obtiennent pas pas les résultats souhaités dans le temps imparti.

Ah oui, une chose importante à noter, c’est que Google examine votre contenu, et regarde aussi vos statistiques d’engagement. Une personne qui reste sur votre site Web et parcourt les pages de votre site web une à une, aura plus de valeur qu’un internaute qui « rebondit » immédiatement, et quitte votre site rapidement. C’est une méthode qui a pour objectif de  déterminer si les utilisateurs trouvent votre site précieux et pertinent. Si votre site web est soigné et semble être apprécié par les utilisateurs, alors Google vous donnera un coup de pouce, vous fera confiance et vous aidera à améliorer votre classement dans le moteur de recherche.

Admettons que les utilisateurs ne soient pas disposés à rester pendant le chargement de votre page web, et bien ils rateront l’occasion de voir la réelle plus-value qu’apporte votre entreprise et vos services. Par conséquences, malheureusement cela aura une influence négative sur le classement de votre site web.

Comment améliorer la vitesse de mon site web

Pour voir le temps de chargement de votre site, vous pouvez essayer certains outils en ligne gratuits, tels que PageSpeed ​​Insights proposé par Google puis exécuter un test de vitesse pour les supports mobiles ou pour les ordinateurs. Résoudre les problèmes de vitesse qui ralentisse un site peut se résumer à réduire la taille des fichiers image, à minimiser le nombre de vidéos sur une seule page, à réduire généralement le nombre de requêtes HTTP pour votre site, améliorer l’hébergement web et optimiser le CDN.

(2) Le contenu que vous proposez ne renforce pas la confiance des internautes

Pour commencer je vais vous expliquer brièvement pourquoi les entreprises mises tous sur la confiance.

Les entreprises (indépendamment de la grosse industrie, du B2C ou du B2B, ne réussiront finalement à atteindre leurs objectifs que si les consommateurs leur font suffisamment confiance pour acheter leur produit / service et pour les fidéliser.

Cela vous semble logique, c’est normal c’est une question de bon sens auquel nous pouvons tous nous identifier en tant qu’acheteurs, mais la véritable question est : que fait mon entreprise pour établir ce lien de confiance et que fait-elle pour le faire perdurer dans le temps ?

Eh oui, ce n’est pas simple, malgré que nous savons tous plus ou moins, ce qui ne renforce pas la confiance.

On s’est tous retrouvé un jour, dans le cas de figure ou sur un site web nous avons été bombardés d’argumentaires de ventes et de publicités ciblés alors que nous recherchions simplement des informations spécifiques et une réponse claire. (Vous aurez donc remarqué que ce n’est pas parce que vous harceler les utilisateurs d’argumentaires de ventes que vous renforcerez la confiance de votre image de marque auprès des internautes).

Mettez-vous à la place des acheteurs, et en tant qu’acheteurs, nous voulons être écoutés, entendu et surtout compris et informé des dernières actualités pertinentes afin de trouver la meilleure solution.

Comment renforcer la confiance dans la rédaction de votre contenu

Afin d’instaurer ce climat de confiance et de nous assurer que vos futurs prospects se sentent entendus, et compris, nous devons répondre à leurs principales demandes, préoccupations, questions sur notre agence web. Cela dit, jetez un regard distant sur le contenu global de votre site web ou de votre blog.

Si vous n’avez pas de blog d’entreprise et que votre site internet n’est pas classé sur Google, pensez sérieusement à concevoir votre blog ou à vous faire accompagner par l’agence Votrecom.

Si vous bloguez souvent, mais que votre site n’est toujours pas classé, ne baissez pas les bras, c’est trop facile, analysez avec plus de minutie votre contenu et essayez de mieux le structurer ou faites vous simplement aider (je suis webmaster indépendant également, je peux vous accompagner).

Il ne suffit pas de créer du contenu et un blog pour que votre site web performe, vous devez offrir aux utilisateurs des informations utiles, uniques et fiables. Cela nécessite beaucoup d’observation et de travail.

Il ne suffit pas non plus d’écrire des articles en masse, c’est la manière dont vous rédiger et expliquer les choses qui sont importante. Comprenez que l’objectif doit être d’établir la confiance et de donner au lecteur des informations précises et transparentes, non pas  de le convaincre à tout prix d’acheter chez vous en trompant l’acheteur.

Soyez honnête envers vous-même

Regardez les pages de votre site web d’un point de vue extérieur et soyez objectif.

Cela peut parraître contre-intuitif, mais votre site web ne doit pas être uniquement centré sur votre personne, il doit se concentrer sur les solutions que vous apporter à vos clients, pour résoudre des problèmes spécifiques.

Par exemple : si votre site est globalement axé sur l’entreprise, malgré son optimisation pour les moteurs de recherche, il ne renforce pas la confiance entre votre marque et l’utilisateur, il peut donc avoir du mal à décoller en matière de classement.

Une méthode efficace pour renforcer la confiance de votre entreprise sur le site consiste à tirer partir de la puissance qu’offre la vidéo marketing. Lorsque vos prospects sont capables de vous voir, de vous entendre et d’avoir une idée de qui vous êtes avant même que vous ne sachiez qu’ils existent, vous pouvez parier qu’ils seront plus susceptibles de vous recontacter au sujet d’un de vos produits ou services.

(3) Vos pages ne ciblent pas les bons mots-clés

Vous aurez du mal à vous classer si les moteurs de recherche considèrent que vous ne répondez pas clairement aux questions que vous abordez. Le contenu doit être suffisamment lisible et clair afin que les lecteurs comprennent rapidement ce que vous expliquer, et pas simplement des pages remplies de terme technique ou de jargon industriel que les gens ne recherchent probablement pas. Faire une recherche de mots-clés pour affiner votre contenu et simplifier votre contenu vous aidera grandement.

Cela ne s’applique pas seulement aux articles de blog, mais à n’importe quelle page de votre site internet.

Il y a énormément de choses à prendre en compte pour optimiser le référencement de votre site web (nous parlerons de certains cas de figure un peu plus loin dans cet article.

Comment régler le problème

Pour commencer assurez-vous que vous ciblez les bons mots-clés, commencez par une recherche de mots clés de courte traine. Il peut être intéressant de faire un audit global, afin de voir sur quels mots-clés votre site est actuellement classé (vous pouvez le faire avec les rapports de domaine de recherche organique d’un outil de suivi des mots-clés). Tous les mots-clés ne se valent pas (par exemple, une entreprise classée en première position dans Google ne fera pas grand-chose pour générer des prospects et prospects qualifiés). Ça explique pourquoi il est important d’identifier les mots-clés que vous souhaitez cibler dans le cadre de votre stratégie de contenu, car il généreront réellement des résultats pour votre entreprise. Cependant, il ne suffit pas de savoir comment vous vous référez à votre entreprise. Mettez-vous à la place de vos prospects, essayez de penser comme eux pour comprendre comment ils parlent de votre produit ou service. Créez ensuite une stratégie SEO qui intègre ces mots-clés.

(4) Vous ne publiez pas régulièrement

Comme vous avez pu le voir ci-dessus, il ne suffit pas de publier des articles blogs chaque semaine, si ce n’est pas du contenu de bonne qualité. Cependant, même le contenu optimisé doit être publié à une cadence régulière pour vraiment voir les classements de recherche s’améliorer. Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles, en tant que créateur de contenu chez Votrecom, nous recommandons de publier au moins 2 à 3 nouveaux contenus par semaine. D’une part, cela vous met en valeur vis-à-vis de vos prospects et ceux qui vous connaissent déjà vous prendront comme référence. Cela leur permet également de montrer que vous êtes toujours pertinent. Une bonne veille quotidienne vous aidera dans cette mission.

Avez-vous déjà visité un site web qui semblait ne pas avoir été mis à jour depuis plusieurs années ? Un nouveau flux de contenu de blog aide vos prospects à savoir que vous êtes toujours dans la place et que le contenu de votre site est toujours excellent. Deuxièmement, et plus important encore pour cette discussion, cela augmente vos opportunités et vos chances d’être bien référencé sur Google. Plus vous avez de contenu sur votre site, plus Google a de possibilités d’indexer votre contenu sur différents mots-clés. À partir de là, si Google commence à remarquer que vous publiez régulièrement du contenu, il réajustera ses délais d’exploration sur votre site et le visitera plus fréquemment. En matière de blogging, les sites ne publiant pas régulièrement de contenu ont probablement habitué Google à n’explorer leur site que de manière peu fréquente, je dis ça, je ne dis rien. Parfois 15 jours parfois 20 jours… C’est un peu comme être la dernière personne à être choisis dans une équipe de foot, ou comme d’être la personne de « second choix », la deuxième roue du carrosse. Pour en revenir sur le classement des mots-clés, vous pourriez être le dernier site à être visiter par Google, pour une promotion de classement des mots-clés. Cependant, publier régulièrement incitera Google à parcourir votre site ou votre blog plus souvent. Cela prend généralement ​​quelques minutes et parfois quelques heures pour certains prodiges du contenu. Faites vivre votre site et votre blog.

Comment régler cela

Organisez-vous !

Lancez-vous, faites des brouillons, créez un calendrier éditorial et écrivez.

Si vous voulez performer, faites-en une priorité. Publier de nouveau contenu de préférences éducatifs et constructif sur votre site, et poster 2 à 4 fois par semaine. Mais surtout n’oubliez pas que ce n’est pas le volume, ni la quantité qui est importante mais la qualité éditoriale de votre contenu.

Évidemment c’est plus facile à dire qu’à faire, surtout si vous êtes seul et que vous n’avez pas de wemaster dans votre équipe pour gérer le contenu de votre site. Le rôle d’un wemaster polyvalent comme moi (Brian, de chez votrecom) est crucial pour une entreprise comme la vôtre, qui cherche à réussir avec le marketing digital.

(5) Vous n’appliquez pas les meilleures pratiques de référencement naturel

De nombreux blogs, de guides ultimes et des webinaires évoquent le sujet du référencement naturel, c’est un domaine ou il y a énormément de choses à dire. Qu’il s’agisse d’avoir un certificat SSL valide pour votre site ou d’avoir des en-têtes, des titres et des méta-descriptions appropriés, il existe de nombreuses actions de référencement sur la page qui doivent être mises en œuvre sur chaque page de votre site. Après tout, l’optimisation des moteurs de recherche consiste à faire en sorte que votre contenu se démarque aux yeux de Google comme le meilleur contenu qu’il puisse afficher pour les utilisateurs qui recherchent des mots-clés relatifs à votre secteur. Pensez-y : vous avez probablement effectué une poignée de recherches sur Google au cours des dernières 24 heures. Mais permettez-moi de vous poser une question : à quand remonte la dernière fois que vous êtes allé sur la deuxième ou la troisième page de Google pour votre recherche ? À quelle fréquence diriez-vous que cela arrive ? En fin de compte, l’objectif de Google est de répondre à votre demande le plus rapidement possible en plaçant le contenu le plus pertinent et le plus utile en haut des pages de résultats des moteurs de recherche. Ne vous y méprenez pas non plus, vous trouverez également des résultats pertinents sur la deuxième et troisième page du classement des différents moteurs de recherche.

Comment mettre en place les pratiques de référencement recommandés par Google

Si vous souhaitez prévenir Google que vous êtes intéressé par le classement SEO de certains sujets, questions ou mots-clés spécifiques, suivez les meilleures pratiques de référencement que recommande Google pour leur communiquer l’information. Bien qu’il y ait énormément de points à explorer ici, les bases très condensées se résument à des titres, des mots-clés, des en-têtes, une structure de page, des méta-descriptions et des URL optimisés, des bases de données optimisées. Au centre du référencement en 2022 et bien au-delà se trouve la création de contenu davantage axé sur l’expérience utilisateur : qu’il s’agisse de sujet réel et des moyens de répondre en toute transparence aux questions que vous posent vos prospects, ou de fournir visuellement la meilleure expérience structurelle/de formatage aux utilisateurs lorsqu’ils lisent. votre site. Bien qu’aucune de ses meilleures pratiques ne soit nécessairement complexe, c’est tout un art de les mettre toutes en pratique dans chaque article et sur chaque page de votre site web. C’est presque comme si le test d’un grand chef consistait souvent à savoir s’il pouvait cuisiner quelque chose de très simple, comme une mayonnaise. Bien que n’importe qui puisse cuisiner une mayo, il faut un certain degré de finesse et d’expérience pour bien la préparer. Il en va de même pour la publication d’un article qui suit les meilleures pratiques en matière de référencement.

(6) Un site web avec une mauvaise expérience utilisateur

L’organisation des éléments présents sur vos pages sont également des facteurs importants dans le classement des moteurs de recherche.

Si la structure de votre site n’est pas claire, vous pouvez avoir un nombre élevé d’utilisateurs qui se retrouvent sur une page de votre site, puis la quitte immédiatement, pour retourner vers les pages SERP pour obtenir une meilleure réponse.

Ce processus s’appelle le taux de rebond, et Google n’aime pas qu’il soit trop élevé. Si tous les internautes arrivent sur votre site et partent immédiatement plutôt que de rester à parcourir davantage votre contenu, cela avertira les moteurs de recherche que votre site n’est probablement pas très bon, et en retour votre site ne sera probablement pas très bien classé par rapport à la concurrence.

Offrez à vos utilisateurs une vision claire

Au cœur d’un site web se trouve une excellente expérience utilisateur généralement composée d’un menu de navigation. Si d’entrée de jeu les utilisateurs ne sont pas en mesure de comprendre clairement ce que vous faites et qu’ils ne saisissent pas quelle sera leur prochaine action après seulement quelques secondes sur votre site, il est peut-être temps de s’asseoir et de revoir l’intégralité de votre site, de repenser à votre proposition de valeur et de reconstruire votre stratégie de navigation globale.

Pensez à proposer des outils intuitifs pour donner aux utilisateurs le sentiment qu’ils obtiennent une expérience de site Web personnalisée qui les aide à accéder à ce qu’ils recherchent le plus rapidement possible. Assurez-vous également que les étiquettes de votre menu de navigation et même les catégories de blog sont faciles à saisir et à comprendre rapidement, sans trop de réflexion supplémentaire. N’oubliez pas que vous voulez vous faire comprendre, ne soyez pas trop technique, évitez le jargon et parler dans leur langue.

(7) Vous êtes positionné sur un marché ultra concurrentiel

Écoutez, certaines industries seront plus faciles à classer que d’autres. Pour une agence web essayant de se classer pour les recherches liées à la création de sites internet, par exemple, cela va être difficile de se classer en première page de Google. (Pensez-y : nous sommes une entreprise spécialisée dans le référencement et le marketing, je sais de quoi je parle. Nous essayons tous de nous démarquer et de nous classer sur les mêmes mots-clés.) Mais imaginez combien de fabricants de maisons en bois, par exemple, adoptent la création ce type de contenu sur leur site ? Probablement pas beaucoup, voire pas du tout. Ces gens ne passent généralement pas beaucoup de temps à faire du marketing, au lieu de cela, ils se concentrent sur la construction de bâtiments en bois et apportent des solutions écologiques concrètes. Et en fait, c’est pour cela que nos clients nous appellent, ils veulent être classer sur « les extraits vedettes » mis en avant par les moteurs de recherche (nous appelons cette position, la position zéro, car c’est encore mieux que d’être en première position de Google. Fondamentalement, d’après certains de nos clients ayant choisi de travailler avec nous pour la publication de leur premièr article, c’est de l’or en barre).

Et si c’était vous le prochain ?

Alors oui, l’entreprise et le marché de niche dans lesquels vous vous trouvez sont fleurissants, mais pas assez pour que cela vous donne des excuses de ne pas suivre les meilleures pratiques SEO répertoriées dans cet article. Si vous êtes dans l’un de ces secteurs ultra-compétitifs, cela signifie simplement que vous devez davantage travailler votre jeu. Vous devez faire en sorte que la mayonnaise prenne. Cela peut signifier que vous devrez faire des efforts supplémentaires sur création de votre contenu, par exemple : avoir une vidéo sur chacune de vos pages, des infographies et des images conçues par des professionnels pour accompagner votre contenu. Lorsque vous travailler dans un secteur concurrentiel, cela signifie simplement que votre marge d’erreur est légèrement inférieure, et que même si vous faites tout correctement, cela peut prendre un peu plus de temps pour voir le classement de votre site ou de votre article augmenter. Donc, si vous n’êtes pas encore un * Featured snippet, cela peut prendre un peu plus de temps. Cela peut également signifier que votre stratégie de contenu doit être encore plus réfléchie et audacieuse. Quel est un angle nouveau, n’ayant pas encore été abordé dans votre domaine d’activité, parlez leur autrement, mettez des points spécifiques en avant que vos conccurents ont négligés… La création de contenu autour de ces domaines sera essentielle pour réussir sur un marché concurrentiel.

* Un featured snippet est un mode de présentation présent sur les résultats de recherche de Google et qui consiste à présenter dans un cadre spécifique une partie ou la totalité de la réponse correspondant à la requête de l’internaute, le résultat se trouve juste au dessus des résultats de recherche organiques classiques.

Par exemple : Saisissez dans la barre de recherche de Google, la requête suivante : »Quel est le meilleur pâtissier de France ? ». (Voir exemple ci-dessous).

Visez la position zéro

Lorsqu’un site figure en « featured snippet » on parle généralement de rang ou position zéro. Toutes les entreprises et industries de ce monde visent la position zéro.

(8) Vous n’inspirez pas à être un auteur digne de confiance

Cela s’appuie sur le point précédent selon lequel «les entreprises ne se battent pas à armes égales». Au cours de l’année 2018, Google a publié une mise à jour EAT qui signifiait que la réputation de l’auteur répertorié pour les blogs sur les sites allait commencer à être pris en compte pour le classement. Cela impose toujours plus de rigueur sur la rédaction du contenu spécifique dédié à la santé, à la médecine, à la technologie médicale et sur les sujets juridiques. En fait, EAT est synonyme d’expertise, d’autorité et de fiabilité. L’objectif est de récompenser les sites qui ont un expert de confiance comme rédacteur pour la rédaction de contenu qui va vraiment avoir une réelle influence sur la santé, le traitement médical ou les perspectives juridiques des gens. Pensez-y, voulez-vous qu’une esthéticienne vous parle des dernières mises à jour d’une procédure médicale ou d’une pratique médicale ? Ne préféreriez-vous pas que les informations proviennent d’un médecin spécialisé ou d’un professionnel de santé expérimenté digne de confiance ? Moi si, personnellement ! Et Google aussi évidemment.

Comment améliorer ce point

Si vous êtes dans l’une des industries citées ci-dessus, assurez-vous d’avoir un auteur reconnu et répertorié pour ces articles délicats. Ne vous contentez pas d’indiquer votre entreprise en tant qu’auteur. Dédié également aux auteurs une page de biographie sur le site web de votre entreprise et faites-là rediriger vers leur page Linkedin pour permettre aux moteurs de recherche de rassembler plus facilement les éléments dont il s’agit.

(9) Une mauvaise définition de la balise noindex sur vos pages web

Une balise méta no-index est un bout de code que vous pouvez injecter sur les pages de votre site Web pour dire essentiellement aux moteurs de recherche de ne pas explorer, ni classer les pages concernés.

L’utilisation du « noindex » dans les meta tags indique au robot du moteur de recherche que la page visitée ne doit pas être indexée. La balise « noindex » permet aux webmasters d’influencer activement l’indexation de leurs pages : ils indiquent ainsi aux moteurs de recherche quelles URL doivent être indexées et lesquelles ne doivent pas être indexées. La balise noindex peut être complétée par l’attribut « follow » ou « nofollow ».

Que faire à ce sujet

En général, le bout de code  noindex ne doit se trouver que sur des pages spécifiques de votre site web. Si vous ne savez pas si votre site contient des balises noindex, vous pouvez connecter une URL vers un site comme celui-ci Search Console pour le tester. Si vous trouvez sur votre site une balise noindex, cela pourrait être la raison pour laquelle votre site n’apparaît pas dans Google. Accédez au gestionnaire de contenu et supprimez la balise que vous venez d’identifier. Chaque plate-forme est différente pour la façon dont vous pouvez procéder ou la façon dont la balise est configurée.

(10) Vous n’optimisez pas les anciens messages

Le classement sur la première page de Google n’est pas un trophée Youtube que vous placez sur votre mur et que vous admirez. C’est une cible en constante évolution, et si vous ne faites pas constamment de votre mieux pour suivre votre évolution, vous serez probablement à la traîne dans le classement. Si le contenu est obsolète, ou que vous avez oublié un élément-clé que les gens veulent connaître, ou encore simplement une structure obsolète vous devrait revoir et retravailler votre contenu. Une stratégie de contenu complète ne comprend pas seulement la création de nouvelles publications, mais également l’optimisation des publications qui sont sur votre site depuis un certain temps.

Que faire à ce propos ?

Si vous publiez régulièrement, il y a probablement des dizaines d’articles qui valent la peine d’être retravaillé pour avoir l’opportunité d’améliorer votre classement. Cependant, viser à optimiser tous vos articles (en fonction de la quantité de contenu que vous avez produit dans le passé) peut-être un effort très long, et pour être honnête, cela ne vaut peut-être pas la peine de tous les aborder, priorisé les articles qui vous semblent les plus pertinents. Il existe des « seaux » (ou catégories) spécifiques d’articles que vous pouvez identifier et qui vous rapporteront le plus si vous y consacrez plus de temps. Ces groupes d’articles peuvent inclure ceux avec des taux de rebond élevés, ceux bloqués sur la deuxième ou la troisième page de Google, et ceux qui obtiennent beaucoup d’impressions sur les pages de recherche mais pas un nombre raisonnable de clics associés. Pour commencer votre parcours d’optimisation, consultez Comment optimiser historiquement le contenu d’un blog.

Essayer de classer un site web peut devenir fatiguant

En fin de compte, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles un contenu ou un site peut ne pas être classé, et il peut être tentant d’essayer d’optimiser chaque détail de votre site. Cependant, tout est une question de progrès et d’investissement. On ne nous demande pas non plus la perfection. Cette liste est exhaustive, elle met en avant des facteurs négatifs qui potentiellement sont les causes de votre non-classement.

Je m’explique : il peut y avoir des problèmes techniques de référencement bien plus profonds ou votre stratégie de cluster de mots clés peut ne pas être efficace. Cependant, cette liste devrait vous donner une bonne idée de vos lacunes qui peuvent être améliorées dès aujourd’hui. Vous remarquerez que de nombreux problèmes se résument à la qualité du contenu de votre site.

De plus, gardez à l’esprit que vous pouvez avoir tendance à choisir parmi la liste ci-dessus celles sur lesquelles vous souhaitez agir et celles qui ne vous interesse pas. Pour la plupart des clients avec lesquels je travaille en tant que webmaster polyvalent, s’attaquer simplement à la question de la confiance est un bon cadre pour commencer. Alors mettez-vous à la place de vos prospects, examinez honnêtement votre contenu (ou demandez à quelqu’un d’autre de l’examiner) et évaluez s’il s’agit d’un contenu plus utile et pédagogique ou plus dans l’esprit de promouvoir un service ou un produit.

Est-ce que ce contenu :

  • Est-ce que ce contenu essaye de convaincre mes lecteurs de voir à quel point je suis génial ?
  • Est-ce que ce contenu est fait pour convaincre mes lecteurs de la qualité de mes produits et services ?
  • Est-ce que je dois faire des déclarations sur le fait que je suis le meilleur dans tous les domaines ?
  • Est-ce que j’essaye gentillement de convaincre mes lecteurs de se diriger vers solution une alternative plutôt qu’une autre, même si ce n’est pas le meilleur choix ?
  • Est-ce que je dois être totalement transparent avec mes lecteurs, qui me font confiance ?

Étudiez votre contenu ligne par ligne, rentrez dans la peau du lecteur et évaluez honnêtement si c’est plutôt du contenu que les utilisateurs jugeront utile ou plutôt commercial. Essayez de vous posez-vous les bonnes questions. Une fois que vous avez fait le tour des questions et que vous avez défini la bonne direction pour le contenu de votre site, suivez les étapes que nous avons citées pour y arriver, allez-y étape par étape. Si vous rencontrez des problèmes ou que vous souhaitez que je vous accompagne, n’hésitez pas à nous joindre directement.

 

Générez plus de trafic, de prospects et de ventes grâce à l’optimisation des moteurs de recherche

Gérer votre stratégie de référencement naturel avec l’agence web Votrecom.
0 Comments

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents

error: Merci d\'éviter le copyright